"Belledonne rassemble quatre musiciens chanteurs autour de quatre cultures différentes, celles d'Irlande, de Bretagne, des Balkans, et du Mississippi ! Quatre traditions musicales aux atomes crochus, capables d’exprimer intensément les joies et les peines. Ainsi Belledonne se joue des convenances et brouille les pistes en nous mettant tantôt sur les traces d'un Rebetiko perdu en mer, d'une Gwerz déracinée, d'un Blues apatride, ou d'une Jig oubliée. Dans cette carte joyeusement étendue, deux violons, un bouzouki et un accordéon se sont mis d'accord pour nous guider."

 

 

Margaux Liénard : violon

Margaux Liénard est née en 1988 dans l'Avesnois, région forestière proche des Ardennes, dans une famille de musiciens. Son violon est à l'image de son caractère, généreux et curieux. Dès 6 ans, elle commence son apprentissage dans l'école de musique de son père, puis étudie aux Conservatoires de Valenciennes et de Lille, où elle obtient son Diplôme d'Études Musicales en 2007. Mais dès cette époque, elle saisit toutes les occasions de faire sonner son violon, et se passionne pour les musiques traditionnelles en compagnie de musiciens comme Vincent Leutreau, Christophe Declercq, Dylan Gully, Julien Biget, Vincent Brusel … Après une année passée en Irlande à enchaîner les petits boulots et à jouer tous les soirs dans les pubs, elle revient porteuse de l'indéfinissable "Craic" au sein de ce quartet.

www.margauxlienard.com

 

Frédérik Bouley : violon

Frédéric Bouley a lui aussi développé un style personnel en pratiquant les musiques traditionnelles et improvisées. A partir de 1998, il commence à jouer avec les groupes Mister Midnight (irlando-bluegrass) et Talar (fest-noz), puis avec la Compagnie Science 89 et sur le spectacle "Carte blanche" du Duo Bertrand. Aujourd'hui il se produit principalement avec la Cie Avalon Celtic Dances, le trio Kordu (musique à danser), et le Collectif JEU A LA NANTAISE , qui réunit 11 musiciens issus de différentes cultures musicales. Il écrit et interprète également des chansons pour enfants avec le trio Cache-Cache les Lézards. Avec ce bagage solide et diversifié, il se joint à Margaux pour constituer le coeur à deux violons du quartet. 

 

Bastien Charlery : accordéon chromatique, kaval, chant

Formé au piano puis à l’orgue classique à l’ENM d’Agen et au CNR de Toulouse dès ses 8 ans, c’est à 20 ans que le déclic de devenir musicien se fait après la rencontre avec Ivan Kara, accordéoniste Ukraino-Bulgare Toulousain.

Après plusieurs séjours dans les Balkans ( notamment en Bulgarie ), il s’est pris de passion pour les mélodies aux confins de l’Orient et de l’Occident.

Passionné par les musiques qui voyagent, il nourrit nombreuses collaboration avec des musiciens des quatre coins du monde, Mukhtyar Ali ( Inde du Nord ), Luis Torres et Walter Lozada ( Peru ), Le bal d’Areski ( Algérie ), Sophia Charaï ( Maroc ), Marco Lacaille ( La Réunion ) confrontant les racines et créant le métissage.

Formé aux arts de rue et à la musique de Théâtre, avec la Compagnie Pierre Debauche, le Théâtre de l’Unité, la Compagnie Pipototal et le collectif des Baltringues, il aime le rapport direct avec le public, il aime quand ça sent la sueur, les histoires à brûle pourpoint.

 

Julien Biget : bouzouki, chant

Julien Biget brouille les pistes. On a pu le croiser à Singapour, il y  jouait de la musique Irlandaise avec Distant Shores. On l'a vu à Memphis, il jouait de la musique Wallone avec Havelanghe. Au fond les clubs de Belgique, il chantait le blues avec Mojo Band ! Et partout avec la même force, la même évidence. Nourri de la musique du Mississippi, aussi bien à la guitare qu'au chant, il ne tardera pas à toucher également la mandoline, le banjo ou le mélodéon…Au milieu de ce parcours musical exceptionnellement fourni, il découvre l'utilisation du bouzouki dans la musique irlandaise.

Cet instrument lui permet ici d'évoquer tour à tour la cadence du banjo ou la délicatesse du clavecin.

 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now